Castellucci s’en prend plein la gueule

sacrilège

Salvator mundi d'Antonello da Messina (1465) attaqué par un crucifix fou.

Sacrilège ? La pièce de Romeo Castellucci est attaquée par des catholiques pour ses prétendues atteintes à la dignité du Christ et son caractère généralement blasphématoire. Et voici qu’une croyante est allée voir, et toucher du doigt la plaie qui pue. On peut lire son compte-rendu ici : Un malentendu épouvantable.

L’abbé Grosjean, cofondateur de padreblog.fr, et qu’on ne pourra pas soupçonner d’anticléricalisme rouge brique, s’étonne et se lamente qu’on ait ainsi instrumentalisé les plus ardents des fidèles, en les éloignant d’une pièce qui au contraire devrait être à eux, tant elle part de loin et de bas pour réaffirmer la présence du Christ en toute chose et par-dessus tout malheur : « J’en veux à ceux qui ont envoyé des jeunes au casse pipe. J’en veux à ceux qui se servent de tout cela pour se faire de la pub… »

Mais les chiens continuent de salir, et de projeter leur haine au visage de l’homme : compte-rendu de leur dernière action ici. Et pour bien vous chauffer, je vous recommande ce pur appel à la sédition : Les juifs ont l’air d’aimer la merde.

Et je m’arrête là parce que sinon je vais passer pour catho, sioniste, rabbin, scatophage, décadent, chrétien, suppôt de Satan et zoophile.

Publicités

A propos alabergerie

Lit Écrit Corrige Publie, et râle.
Cet article, publié dans Religion, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s