Macédoine de salades

Marine le Pen sur Wikimedia Commons. Image libre de droits mais interdite, tout en étant autorisée. En plus, je l'ai tripotée pour la rendre plus intelligible.

Bonjour ô vous l’honneur de la France !

Comme vous le savez, notre parti a vocation à rassembler tous les racistes de France, tous ceux qui n’aiment ni les youpins, ni les nègres, ni les crouilles ni aucune autre espèce, ou race, de termites. Cependant, il est désormais interdit de dire du mal de nos bons amis les Juifs, que nous avons toujours honorés comme il se doit, ainsi que le montre notre belle histoire. C’est bien embêtant pour ceux d’entre nos militants qui ont encore au fond de leurs caves un petit autel à notre Maréchal préféré, mais il nous faut aujourd’hui renier ce héros afin de ne pas être ostracisés et confondus, ce qu’à Dieu ne plaise, avec de l’Extrême-Droite.

Fort heureusement, et pour encore une génération je pense, nos chers adhérents sont invités à se lâcher sans retenue après les négros et les arabes, qu’il faut en toute occasion confondre avec les étrons, dont ils ont soit la couleur soit les odeurs, et le caractère salissant. Mais il faudra toutefois n’en pas dire du mal, car sinon nous serons obligés de courageusement faire comme Saint-Pierre, et nous vous renierons en direct, en qualifiant vos dessins amusants d’horreurs racistes. Vous voilà prévenus.

Comme de bien entendu, nous trouvons que la Droite française n’est pas assez à droite, malgré son fichier pétainiste des gens honnêtes et sa propension à chasser les vermines ; c’est la raison pour laquelle nous sommes à sa droite à elle, avec notre offre généreusement musclée et bien couillue de France aux Français, où la seule place qu’on accordera aux communistes sera de s’installer dans la poubelle.

Cependant, pour bien assouplir le cerveau de ceux d’entre l’UMP qui viennent chez nous par dégoût de la Gauche et de la Droite molle, nous reprenons dès que c’est possible les plus fameux arguments de nos adversaires lesdits communistes, même si nous n’en comprenons pas bien le sens : l’essentiel ici étant d’accueillir nos fugitifs de Sarkozie avec un épouvantail repeint en rouge brique, sous la figure d’un Mélenchon en carton qui les ravira certainement. À celles et ceux qui se demandent bien quels sont le but et l’efficacité de cette manœuvre inquiétante, nous répondrons que nous n’en savons rien, et que notre cerveau, ou cervelas, étant réputé contenir aussi peu de neurones que celui d’un poisson rouge, il nous a semblé pertinent de vous entraîner à encaisser toutes sortes de surprises contradictoires, afin d’être fin prêts à tout ce qui pourra surgir du mois d’avril : sans doute un beau poisson.

Vous l’aurez compris : nous sommes contre les gauchistes. Mais nous le sommes encore plus qu’eux, et nous allons même jusqu’à voler leurs plus signalés ouvrages pour les exposer chez nous, ce qui ne manquera pas de vous charmer, ô mes beaux électeurs, quand vous découvrirez en bonne place sur notre site quelques fiers discours d’un marxisme très orthodoxe. De la même manière, nous sommes contre toute espèce de protection sociale mais nous adorons et la Sécurité Sociale, et les syndicats (ce repaire de rats), et surtout la retraite à 60 ans, dite « retraite à la carte » car c’est tout-à-fait la pas même chose, non non non et même que si. Nous sommes tout et n’importe quoi, nous sommes la figure vivante et éternelle de la diversité culturelle, ayant toutes sortes d’avis bien tranchés sur tout, et n’en changeant que lorsqu’on nous invite à le faire.

En somme, nous vénérons, au pays des salades, celle dite de Macédoine. Et moi, Marine Le Pen, fille du peuple, baptisée Marion Anne Perrine pour bien montrer que dans ma famille nous sommes des prolétaires fiers de nos origines, je vous enjoints, mes chers électeurs, à ne pas avoir peur du vide, à nous faire confiance, et à faire un grand pas en avant pour que la France tournicote enfin librement sur elle-même en sautillant, gesticulante comme un Sarkozy remonté à bloc, n’allant nulle part mais y allant d’un bon pas. Vive la France, vive tout, vive rien, vive n’importe quoi et mort aux fachistes.

Publicités

A propos alabergerie

Lit Écrit Corrige Publie, et râle.
Cet article, publié dans Grand n'importe quoi, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Macédoine de salades

  1. Caillaud Patricia dit :

    Truculent !!!!
    Je suis arrivée chez vous un peu par hasard, en récupérant votre adresse sur l’un de vos commentaires laissé chez Rue89.
    J’avoue qu’à la vue de la photo de la « cuisinière » de votre macédoine, j’ai eu très peur d’être tombée dans sa cuisine.
    Mille fois merci de me montrer que ma foi en l’humanité n’est pas vaine.

  2. alabergerie dit :

    Eh bien, bon appétit, et mâchouillez bien la Marine avant de l’avaler, car sinon ça ne passe pas du tout, et l’on se transforme en troll, ou trolle. Tandis qu’une fois bien mastiquée et digérée, n’importe quelle Marine se retrouve avoir un destin, ma foi… tracé d’avance !
    Tant que j’y suis, je vous conseille, pour rester de bonne humeur, la lecture d’une vieille chose intitulée « La haute autorité des poils », qui doit être placée, si je me souviens bien, tout au début de ce blog, quelque part dans les catacombes.

    Merci de votre support !
    https://twitter.com/#!/alabergerie

  3. Lora dit :

    Je n’aurais pas mieux dit…
    Tombée également par hasard sur votre blog, que j’ajoute immédiatement à la barre des favoris!

  4. alabergerie dit :

    Bienvenue, bienvenue ! Bon, je vais essayer d’être un peu plus goguenard dorénavant, surtout maintenant que la ci-devant multicolore s’est fait empailler à DPDA, et qu’on veut, au FN, ressortir le vieux carcajou des catacombes où on l’avait mis au frais, pour le remettre à la tranchée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s